Projet K-Dog : une initiative pleine de flair

Publiée 12 février 2021

patients cancer projet 

Depuis 2016, une équipe de l’Institut Curie entraîne des chiens à détecter un cancer du sein à son stade le plus précoce. Présentation de l’expérience.

Parce que l’odorat des chiens est de 10 000 à 100 000 fois plus performant que le nôtre, ils peuvent « voir » des choses invisibles pour nous les humains. C’est à partir de cette réalité qu’est né, en 2016, le projet K-Dog. Il vise à détecter un cancer du sein à son stade le plus précoce grâce à l’odorat de chiens spécifiquement formés. 

Des compresses imprégnées de la sueur de femmes volontaires sont présentées aux chiens qui apprennent ainsi à reconnaître l’odeur d’une compresse ayant été en contact avec une femme atteinte d’une tumeur du sein et à la différencier d’un échantillon négatif. « En effet, selon les travaux d’Isabelle Fromantin, docteure en sciences et infirmière, la peau des femmes touchées par le cancer du sein pourrait dégager des odeurs spécifiques indétectables pour l’homme. Il s’agit de composés organiques volatils (COV) dont la composition est modifiée par la présence de la tumeur », explique Pierre Bauër qui travaille sur le projet à l’Institut Curie. Lors du premier volet de l’expérience, les deux malinois, Thor et Nikyos, étaient parvenus à un taux de réussite avoisinant les 100%, capables ainsi d’identifier la lingette imprégnée de biomarqeurs sur les quatre qui leur étaient présentées. Et de recevoir ainsi leur récompense, caresses et croquettes, une fois l’exercice terminé.


450 participantes attendues *

« Seulement au bout d’un moment, les chiens avaient compris qu’il y avait à chaque fois une lingette à identifier sur quatre. Nous avons donc décidé de complexifier le test en alternant des séries de présentation de lingettes, avec ou sans biomarqueurs, de façon aléatoire », développe Pierre Bauër. C’est tout l’objet de la nouvelle expérience qui a débuté en janvier 2020. Et à cette occasion, ce sont deux nouveaux experts spécialement dressés qui s’y collent : Nougaro, un labrador noir, et Owen, un malinois. 450 femmes volontaires devront participer à l’expérience. « Cette méthode ne serait absolument pas en concurrence avec la prise en charge traditionnelle du cancer. Elle s’effectuerait en amont, permettant de faire un premier « tri » avant de rediriger les patientes vers la procédure classique », rappelle Pierre Bauër. L’objectif, est en effet de pouvoir, à terme, proposer aux patientes un pré-test qui soit à la fois fiable, non invasif et peu coûteux. Et de réduire, ce faisant, les inégalités de santé en élargissant les possibilités de dépistage des cancers du sein aux femmes qui n’ont pas accès à la mammographie par exemple. 

Les résultats de cette étude clinique multicentrique sont attendus à l’horizon 2022. Et s’ils se révèlent probants, on peut imaginer que le flair du meilleur ami de l’homme soit également utilisé pour dépister d’autres types de cancer.


* L’équipe K-Dog recherche en permanence des volontaires acceptant de réaliser un échantillon destiné à l'entraînement des chiens : https://kdog.curie.fr/page/se-porter-volontaire

Crédit photo : Alice Houdou - KDOG 2020

Contactez-nous

La Médicale propose des solutions d'assurances dédiées aux professionnels de la santé : Responsabilité Civile Professionnelle, Prévoyance, Multirisque Professionnelle mais aussi Santé, Auto, Habitation, Assurance Emprunteur... Quelle que soit votre activité, découvrez l'ensemble des offres de La Médicale pour vous couvrir aussi bien dans votre vie professionnelle que privée.

×

Notre politique de collecte de données

La Médicale et ses partenaires utilisent des cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à établir des statistiques de visites.
Les données seront conservées 13 mois à des fins de statistiques (mesure d'audience, d'analyse, et d'amélioration de l'expérience utilisateur).
Vous pouvez à tout moment donner ou retirer votre consentement à l'installation des cookies par finalité, dans les paramètres.

Charte de l'internaute

Tout accepter Tout refuser
×

Paramétrer les cookies

Un cookie est un fichier déposé sur votre navigateur, quand vous accédez à certains sites web.
Les cookies aide à reconnaître les préférences d'un internaute en se basant de sa précédente visite sur ce même site.

Un cookie ne contient pas et ne recueille pas d'informations, mais il est lu par le serveur du navigateur.
La lecture permet de garder en mémoire la navigation de l'internaute.
Voici le contenu général des cookies stockés dans la mémoire du navigateur :


  • le nom du serveur d'où le cookie a été envoyé ;
  • la durée de vie du cookie ;
  • une valeur unique permettant de différencier les sessions et qui permet de reconnaître un ID, quand il revient sur le site.

Charte de l'internaute

Cookies de fonctionnement (obligatoires)

Les cookies techniques de l'espace client garantissent le bon fonctionnement du site et permettent d'accéder aux espaces réservés et personnels, de mettre en œuvre les mesures de sécurité.

Durée de conservation : 13 mois

Liste des responsables : La Médicale, Celuga

Liste des destinataires : La Médicale

Cookies de mesure d'audience

AT Internet peut déposer des cookies permettant d'obtenir les statistiques de fréquentation du site (nombre de visites, pages les plus visitées, ...).

Durée de conservation : 13 mois

Liste des responsables : AT Internet

Liste des destinataires : La Médicale

Cookies des réseaux sociaux

Twitter, Facebook, Linkedin et Tumblr peuvent déposer des cookies qui retracent les interactions depuis l'espace client avec les modules sociaux (Twitter, Facebook, Linkedin et Tumblr).

Durée de conservation : 13 mois

Liste des responsables : Les réseaux sociaux

Liste des destinataires : Les réseaux sociaux